Elise Lucet : C’est quoi ces pubs qui inondent les réseaux sociaux mettant en vedette la présentatrice star ?

Des publicités trompeuses ciblant les hommes de 35 à 54 ans

Récemment, l'image de la journaliste de France Télévisions Élise Lucet a été utilisée par des sites web promouvant des cryptomonnaies. Nombreux sont les hommes âgés entre 35 et 54 ans utilisateurs de X, Facebook ou Instagram qui ont pu remarquer cette situation ces derniers jours. En effet, plusieurs publications sponsorisées ont été observées, utilisant la photo d'Élise Lucet, célèbre présentatrice d'émissions telles qu'Envoyé Spécial ou Cash Investigation.

Ces posts accrocheurs utilisent un faux exemplaire du journal Le Monde et mentionnent une apparition télévisée qui se serait soldée par un drame, ses regrets d'avoir révélé la vérité en direct, ou encore Élise Lucet disant adieu à sa vie ordinaire, le tout pour inciter l'internaute à cliquer. Derrière ces publications, on retrouve des sites frauduleux qui promeuvent des plateformes de cryptomonnaies.

La journaliste met en garde contre cette campagne malveillante

Face à la prolifération de ces publicités, Élise Lucet a tenu à alerter sur cette situation en postant sur X des captures d'écran dénonçant cette campagne coordonnée de messages malveillants redirigeant les internautes vers des sites frauduleux liés aux cryptomonnaies. Malheureusement, ces publications continuent de circuler malgré l'avertissement de la journaliste et sont largement vues par les utilisateurs des réseaux sociaux.

  • Objectif : les hommes âgés de 35 à 54 ans
  • Augmentation de la visibilité grâce au badge bleu payant sur
  • Des dizaines de milliers de vues grâce aux pubs

Une fausse une du Monde au cœur de cette arnaque

Dans ces posts trompeurs, on retrouve souvent en référence une fausse une du journal Le Monde mettant en scène une interview prétendument supprimée d'Élise Lucet avouant gagner de l' via une plateforme d'échange de cryptomonnaies. Un journaliste de France Info rapporte également qu'une vidéo truquée montrant Laurent Delahousse évoquant le scandale autour d'Élise Lucet a été créée.

Lire aussi  "C'est des génies du mal..." Le duo s'empare de 80 000€ avec l'aide d'une simple fourchette sur un distributeur de billets

Cette méthode d'utilisation de l'image de personnalités publiques n'est pas nouvelle, mais elle se distingue aujourd'hui par un ciblage différent et surtout par la quantité impressionnante de contenus diffusés, y compris des deepfakes.

Le cas belge similaire avec une présentatrice télévisée

Si Élise Lucet est actuellement visée, elle n'est pas la première victime de ce type d'arnaque. En 2020, c'était le nom de Jean-Jacques Goldman qui était utilisé dans des tweets sponsorisés redirigeant les internautes vers un faux article du JDD expliquant comment il aurait révélé lors de l'émission de Jean-Pierre Pernaut une cryptomonnaie miraculeuse permettant de rendre les pauvres riches.

Comment se protéger face à ces arnaques ?

Pour éviter de tomber dans le piège de ces sites frauduleux et protéger ses données personnelles, il est essentiel d'adopter quelques bonnes pratiques :

  • Faire preuve de vigilance en vérifiant la source et l'authenticité des publications avant de cliquer sur des liens
  • Ne pas partager ni propager ce type de contenu sans avoir vérifié sa fiabilité
  • Signaler aux plateformes concernées (Twitter, Facebook, Instagram) les publications suspectes
  • En cas de doute, ne pas hésiter à effectuer une recherche préalable concernant l'information partagée

En conclusion, il est primordial de rester vigilant face à ces tentatives d' déguisées en publicités attractives qui utilisent l'image de personnalités publiques pour tromper les internautes. N'hésitez pas à informer vos proches et votre entourage afin qu'ils soient eux aussi conscients des risques encourus.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.