Il roulait sans permis depuis 36 ans sans le savoir, au cours d’un contrôle routier, cet homme de 55 ans se retrouve au tribunal

Un habitant de l'Eure, âgé de 55 ans, a découvert qu'il conduisait depuis 36 ans avec un invalide après un banal contrôle routier. Bien qu'il détenait un permis de conduire, ce dernier n'était pas du tout valide sur les routes françaises. En effet, cet homme possédait un permis émis à Abidjan, en Côte d'Ivoire en 1987, alors que ses parents y résidaient à cette époque. Il a expliqué avoir conduit avec ce document pendant ses études en France et ensuite au cours de ses voyages en Afrique avant de revenir s'installer dans l'Hexagone. Jusqu'alors, il n'avait jamais eu le moindre problème concernant la validité de son permis. Il assure même avoir été contrôlé à plusieurs reprises par les forces de l'ordre sans encombre.

Aucune information sur la non-validité de son permis

« À aucun moment on ne m'a dit que mon permis n'était pas valable. J'ai même déjà été contrôlé par des agents des forces de l'ordre auparavant sans aucun problème », témoigne-t-il auprès du Parisien. Sa situation inédite pose la question de l'information donnée aux conducteurs sur la validité de leur permis de conduire étranger en France, notamment ceux qui ont déménagé dans le pays depuis de nombreuses années. Depuis cette découverte, cet informaticien doit désormais compter sur sa famille et ses amis pour assurer ses déplacements personnels et professionnels. Il a même dû s'inscrire dans une - afin de repasser son permis de conduire.

Un à témoignage pour alerter sur le problème

La situation de cet homme a engendré de nombreux commentaires étonnés, certains se demandant même combien de personnes se trouvent dans le même cas que lui. Afin d'éviter des retours similaires, il invit les autres à vérifier la validité de leur propre permis :

  • S'informer sur les conditions d'échange ou de transformation du permis étranger en permis français ;
  • Vérifier la durée de validité du permis étranger en France ;
  • Contacter les autorités compétentes pour obtenir des informations précises.
Lire aussi  "Certains Macdo sont bien moins cher que d'autres !" Où est le Big Mac le moins cher de France ?

Confronté à cette situation inédite, l'homme espère que son pourra aider d'autres personnes qui pourraient être concernées par le problème. « Je pense peut-être que je ne suis pas le seul dans cette situation », confie-t-il, ajoutant qu'il souhaite partager son expérience pour sensibiliser les conducteurs à ce type de situations.

Les démarches pour régulariser sa situation

Afin de mettre fin à cette situation et récupérer un permis de conduire valable en France, le quinquagénaire doit donc repasser par la case auto-école. Bien que cela représente aujourd'hui un coût non négligeable ainsi qu'une source de stress, cet homme semble conserver une attitude positive face à cette situation. Malgré les difficultés rencontrées pour se déplacer sans permis valide, cet informaticien semble garder le sens de l'humour. « Je vais devoir tirer ça au clair », conclut-il avec philosophie.

La réglementation française des permis étrangers

En France, la législation sur les permis de conduire étrangers est stricte et varie en fonction du pays d'émission du document. Concernant le cas spécifique des permis ivoiriens délivrés avant une certaine date, il convient de noter que des accords bilatéraux entre la France et la Côte d'Ivoire permettent un échange simplifié. Cependant, dans ce cas précis, la procédure n'a pas été effectuée par l'automobiliste concerné, rendant de facto son permis invalidé sur le territoire français. Il est important de bien vérifier, lors d'un déménagement ou lorsque l'on se rend souvent sur les routes françaises, que son permis de conduire étranger est bien valable dans l'Hexagone.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.