La police récupère 2 milliards d’euros sur le compte d’un pirate inactif depuis 2013

Les autorités viennent de réaliser une saisie exceptionnelle : 50 000 Bitcoins en dans les comptes d'un pirate informatique dont le site web est inactif depuis des années. L'ampleur du montant saisi, environ 2 milliards d'euros au taux de change du 30 janvier 2024, souligne à la fois l'importance du cybercrime et l'efficacité des enquêtes menées avec le concours international.

« Cela signifie qu'aucune décision définitive n'a encore été prise concernant l'utilisation des Bitcoins », déclare le rapport de .

Des arrestations ont permis la mise à jour de ces fonds

Lorsque l'on pratique des activités illégales et que l'on souhaite être payé pour cela, les options ne sont pas nombreuses. C'est ce qu'avait constaté il y a quelques années la police lors des arrestations de trois individus : deux seraient les gestionnaires du site et un autre aurait blanchi l'argent récolté. Quelques mois plus tard, les autorités allemandes annonçaient avoir saisi près de 22 000 Bitcoins, soit 25 millions d'euros à l'époque, auprès du programmeur de Movie2K, le site incriminé.

Une coopération internationale entre enquêteurs

Les 50 000 Bitcoins récupérés l'ont été grâce à une enquête menée conjointement par trois institutions allemandes, avec l'aide d'experts du FBI. Cette opération témoigne de la coopération croissante entre les services de police et de renseignement des différents pays pour traquer et démanteler les réseaux criminels œuvrant sur internet.

Quelques chiffres clés :

  • 50 000 Bitcoins saisis, soit près de 2 milliards d'euros
  • 22 000 Bitcoins avaient déjà été saisis en lien avec cette affaire
  • Trois personnes arrêtées concernant le site Movie2K
Lire aussi  UNO veut payer un joueur plus de 17 776$ pour jouer à leur nouveau pendant un mois, serez-vous l'heureux élu ?

L'épineux problème du statut juridique des Bitcoins

Le cas de ces fonds dormants soulève néanmoins un certain nombre de questions juridiques. En effet, le statut légal des varie grandement d'un pays à l'autre, et leur gestion lorsque celles-ci sont impliquées dans des activités illicites est souvent complexe. Dans ce cas précis, la destination finale des Bitcoins saisis n'est pas encore déterminée, bien que l'on puisse penser qu'ils pourraient être confisqués au profit de l'État qui a réalisé l'enquête.

La lutte contre le cybercrime, un enjeu majeur pour les États

Cette affaire rappelle combien la lutte contre le piratage informatique et les activités illégales sur internet est devenue pour les pays un enjeu majeur de leur sécurité nationale et économique. Les services spécialisés dans la lutte contre le cybercrime doivent constamment s'adapter à l'évolution rapide des technologies utilisées par les hackers.

Les conséquences du piratage sont multiples

Les victimes de ces actions malveillantes subissent quant à elles des préjudices souvent importants, qu'il s'agisse d'atteinte à leur vie privée, d'usurpation d'identité, de vol de données, ou encore de pertes financières considérables.

L'enquête continue

Alors que les autorités peuvent se féliciter d'avoir mis la main sur cette somme considérable, l'enquête autour du site Movie2K et des activités de son programmeur principal se poursuit encore aujourd'hui. Les forces de l'ordre entendent bien continuer à traquer et démanteler tous les acteurs impliqués dans ce type de réseau criminel, afin de protéger les citoyens et les intérêts des États.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.