“Les cartes bancaires comme on les connaît, c’est terminé !” Voici pourquoi et à quoi elles ressembleront

xr:d:DAF6JHW2BeI:559,j:5816817776425718132,t:24021610

Dans un monde en constante évolution, les banques cherchent à se renouveler pour suivre les tendances et s'adapter aux nouveaux usages. Récemment, plusieurs institutions bancaires ont décidé de revoir le design de leurs cartes bancaires pour intégrer une approche plus minimaliste et répondre aux besoins de leurs clients.

Une nouvelle forme pour les cartes bancaires

Traditionnellement, les cartes bancaires présentent 16 chiffres en relief sur leur recto. Dans le cadre de cette modernisation, les grands acteurs du secteur tels que La Postale, BNP Paribas et Fortuneo ont opté pour un changement radical : les numéros d'identification seront désormais situés au verso de la carte, tandis que le recto ne montrera que le nom du détenteur, celui de la banque et son logo. Ce choix de design minimaliste a été initialement lancé en 2022 par diverses institutions comme La Banque Postale, Crédit Mutuel Alliance Fédérale ou Banque Populaire.

L'évolution de l'utilisation des cartes bancaires

Au-delà d'une simple évolution stylistique, ces transformations sont également le résultat d'une adaptation aux nouvelles utilisations des cartes physiques. En 2022, les paiements par carte représentaient ainsi 62% des 29,5 milliards de transactions scripturales réalisées en . Les cartes avec numéros en relief étaient conçues pour une fonction unique : les transactions avec des terminaux és « sabots ». La bande magnétique et la zone de signature pourraient également disparaître au profit d'une puce mémoire intégrée à la carte, plus adaptée aux besoins actuels.

Les avantages de ces nouvelles cartes bancaires

Cette nouvelle génération de cartes offre plusieurs avantages pour les clients et les institutions :

  • Durabilité : La BNP Paribas a expliqué à RMC Conso que les cartes sans relief sont désormais nettement plus résistantes à l'usure causée par l'utilisation quotidienne que les anciens modèles avec chiffres en relief.
  • Sécurité renforcée : Le déplacement du numéro de carte et le code CVV vers le verso peut permettre d'améliorer leur protection contre le vol ou l'utilisation frauduleuse, car les informations sensibles ne sont pas directement visibles au recto.
  • Praticité : Grâce aux puces mémoires intégrées, les cartes deviennent plus polyvalentes et plus simples d'utilisation pour les transactions en ligne et le paiement sans contact.
Lire aussi  Les "poux du livre" ces insectes pourraient bien être présents dans votre bibliothèque et déjà ravager vos livres

Quel avenir pour les cartes bancaires ?

Si l'on s'en tient aux évolutions récentes, il semble que les cartes bancaires traditionnelles vont progressivement céder la place à des modèles plus modernes et pratiques. L'essor du paiement sans contact et des services bancaires en ligne nécessite de repenser la conception et l'utilisation des cartes.

Il est également possible que les banques continuent d'investir dans des modèles innovants, comme les cartes en matériaux éco-responsables ou personnalisables. Dans le domaine financier, la technologie ne cesse de progresser, et il sera intéressant de suivre l'évolution des cartes bancaires au fil du temps.

Les nouvelles cartes bancaires proposées par La Banque Postale, BNP Paribas et Fortuneo montrent combien les institutions financières sont attentives à l'évolution des besoins de leurs clients. En proposant des designs plus simples et modernes, des puces mémoire intégrées et des mesures de sécurité accrues, elles répondent aux tendances actuelles et préparent l'avenir des transactions. Il reste à voir comment ces évolutions impacteront le paysage bancaire français et si d'autres institutions envisageront des changements similaires dans un futur proche.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.