Linky : Cette pratique que de nombreux Français souhaitent mettre en place pour faire baisser le coût de l’électricité est pourtant totalement illégale

En France, le fameux compteur a révolutionné la lecture des compteurs électriques dans nos foyers, malgré la résistance de certaines personnes. Cependant, cela n'a pas empêché les fraudes liées à l'électricité de se développer. Le 14 novembre dernier, cinq individus ont été arrêtés pour avoir ouvert illégalement plusieurs compteurs Linky dans des domiciles privés.

Bien que le compteur en lui-même n'ait pas été piraté, ces fraudeurs utilisent une technique éprouvée : la diversion. Il s'agit de reconnecter tout ou une partie des appareils électriques dans sa en amont du compteur, de sorte qu'il ne puisse plus détecter la consommation d'énergie. Cette pratique illégale est relativement difficile à mettre en œuvre, mais connaît aujourd'hui un regain de popularité en France.

Les techniques de détection de fraude par Enedis

Le gestionnaire du réseau français, Enedis, a mis en place deux méthodes pour détecter les fraudes aux compteurs Linky :

  • Des contrôles à distance sur le fonctionnement du compteur et la cohérence des données.
  • L'intervention du fournisseur d'électricité qui réalise une analyse grâce aux informations disponibles.

Ainsi, les clients impliqués dans ces fraudes risquent d'être contraints à payer leurs factures d'électricité.

Comment les fraudeurs procèdent et quelles sont les conséquences pour les clients ?

Les individus arrêtés, âgés entre 34 et 73 ans, formaient un petit collectif qui se rendait chez leurs clients pour ouvrir les compteurs Linky et effectuer des diversions. Il est essentiel de souligner que cette pratique est illégale. Les consommateurs qui sollicitent ces services encourent des sanctions importantes, en plus du remboursement des sommes dues à leur fournisseur d'énergie.

Lire aussi  Carburant : Bruno Le Maire met fin aux espoirs des consommateurs sur une réduction à la pompe "Il n'y aura pas...

Tarifs élevés et hausse de l'inflation favorisent la fraude

L'un des principaux facteurs poussant les consommateurs français à recourir à cette pratique illégale est la hausse constante des prix de l'électricité. De plus, l'inflation connue par le pays rend encore plus difficile pour certains ménages de faire face à leurs charges énergétiques.

Un phénomène inquiétant pour les autorités et les fournisseurs d'énergie

Les fraudes aux compteurs électriques ne sont pas nouvelles, mais la détérioration de la situation économique de nombreuses familles françaises est venue aggraver ce phénomène. Cela représente également une perte importante pour les fournisseurs d'énergie, privés des revenus issus de la vente d'électricité.

Les mesures prises pour lutter contre cette nouvelle tendance

Face à cette situation, les autorités françaises et les fournisseurs d'énergie ont pris des mesures pour contrer la aux compteurs. En plus des techniques de détection citées précédemment, des campagnes de sensibilisation et d'information sont mises en place pour décourager les consommateurs de recourir à ces pratiques illégales.

La fraude aux compteurs électriques, notamment au compteur Linky, est un problème préoccupant et croissant en France. Toutefois, grâce aux efforts conjugués des autorités et des fournisseurs d'énergie dans la détection et la prévention de ces fraudes, il est possible d'espérer une réduction de ce phénomène. Il appartient également aux consommateurs de résister à la tentation de s'engager dans de telles pratiques illégales et de respecter le système énergétique national, qui repose sur la confiance et la responsabilité de chacun.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.