Mauvaise nouvelle si vous voyez cette nouvelle étiquette lors de vos courses, voici sa signification

Face à l'augmentation continue des prix et à la réduction des quantités de produits vendus, une nouvelle règlementation impose un étiquetage clair pour mieux informer les consommateurs. Désormais, les distributeurs devront afficher explicitement toute modification de quantité et d'augmentation de prix.

Une réalité économique qui inquiète les consommateurs

Ces derniers mois, nombreux sont les consommateurs qui ont constaté une baisse des quantités de produits dans leurs emballages habituels, alors que le prix reste inchangé voire augmente. Cette pratique crée une impression de et suscite la colère des clients, même si elle est entièrement légale.

La nouvelle réglementation sur l'étiquetage

Pour répondre à cette problématique, une nouvelle mesure a été prise afin de garantir une meilleure information aux acheteurs. Lorsque la quantité d'un produit diminue mais que son prix augmente, cela devra maintenant être clairement indiqué sur une étiquette spéciale.

Cette étiquette mentionnera : « Pour ce produit, la quantité vendue est passée de X à Y et son prix par kg ou litre a augmenté de …% ou …€ ». Les informations doivent être lisibles directement sur l'emballage ou sur une étiquette jointe, avec une taille de police identique à celle du prix unitaire.

Une obligation temporaire

Cet affichage ne sera pas permanent. La durée légale de cette obligation d'information transparente est limitée à deux mois après l'entrée en vigueur de cette pratique sur un produit donné. Passé ce délai, l'étiquette disparaîtra.

La réaction des grandes enseignes

Leclerc, , Auchan, Lidl ainsi que tous les autres grands distributeurs devront adopter ces nouvelles mesures de transparence. Cela s'applique surtout si certains de leurs fournisseurs décident de réduire les quantités de leurs produits tout en augmentant les prix. Ces enseignes seront sous surveillance pour assurer qu'ils respectent cette règle.

Lire aussi  Face à l'inflation, le conseil de Michel Edouard Leclerc aux Français, "Moi, je dis au public d'aller..."

Conclusion : Une avancée pour la protection des consommateurs

Cette nouvelle mesure d'étiquetage est une véritable avancée pour la protection des droits des consommateurs. Elle garantit une plus grande transparence et permet d'éviter les mauvaises surprises lors des achats. Les grandes surfaces joueront un rôle crucial dans l' de cette réglementation, contribuant ainsi à un marché plus juste et informé.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.