Quatre randonneurs trouvent un sac-poubelle en pleine nature, en l’ouvrant, ils font une découverte qui va bouleverser leur vie

En mai 2021, dans la commune de La Londe, au sommet du Domaine de Valcros, un groupe de randonneurs a fait une découverte inattendue : un sac poubelle contenant des liasses de billet de 200€ pour la modique somme de 400 000€ en tout. Les promeneurs, faisant preuve d'honnêteté, ont décidé de remettre le butin aux forces de l'ordre dès le lendemain et ce qui va se passer ensuite est digne d'un film holywoodien.

Une enquête minutieuse sans résultats probants

Face à cette situation peu ordinaire, une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour déterminer si cet argent était issu d'un cambriolage ou d'une activité illégale. L'enquête a ensuite été confiée à l'Agence de et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC).

Au cours de l'enquête, plusieurs actions ont été entreprises :

  • Auditions de témoins
  • Fouilles sur les lieux avec une équipe canine
  • Observations sur place
  • Prélèvements d'ADN pour détecter d'éventuelles traces
  • Tentative de lien avec des cambriolages passés

Malheureusement, aucun résultat concluant n'a été obtenu à l'issue de ces investigations.

Le partage du butin selon le Code civil

Selon l'article 716 du Code civil, l'argent découvert doit être réparti à parts égales entre les découvreurs et le propriétaire du terrain où il a été trouvé. Dans ce cas précis, il s'agit donc de la commune de La Londe.

La renonciation de la commune aux 200 000 euros

Toutefois, lors d'une réunion du municipal, François de Canson, maire de La Londe, a informé les élus locaux qu'ils devaient renoncer à ce pactole. Selon les informations recueillies, c'est en réalité Domaine de Valcros SA, qui sera bénéficiaire, étant à la fois propriétaires fonciers et lotisseurs.

Lire aussi  Pourquoi y-a-t-il des cailloux sur les chemins de Fer en France ?

Une affaire singulière dans la région varoise

Cette histoire rocambolesque marque les esprits et suscite la curiosité tant par sa singularité que par le montant en jeu. Les habitants de La Londe continuent de se poser des questions sur les origines mystérieuses de ces liasses de billets.

Entre honnêteté des randonneurs et manque de résultats de l'enquête, cette histoire soulève également des interrogations quant au devenir de cet argent et ses véritables propriétaires. Face à cette situation inédite, la commune de La Londe et ses habitants doivent se résoudre à renoncer à cette somme importante.

Leçons à tirer de cet épisode

Bien qu'il s'agisse d'un événement peu fréquent, l'affaire des 200 000 découverts par des randonneurs à La Londe nous rappelle certains enseignements :

  • L'honnêteté paye : les randonneurs ont choisi de signaler leur découverte aux autorités plutôt que de garder l'argent pour eux-mêmes.
  • L'importance de l'enquête : malgré l'échec à déterminer l'origine de l'argent, les efforts fournis par les enquêteurs sont essentiels pour tenter d'éclaircir ce mystère.
  • Les règles du Code civil : cet épisode rappelle également l'existence de dispositions légales concernant le partage d'un butin découvert fortuitement.

En définitive, si cette histoire insolite ne trouve pas de fin heureuse pour la commune de La Londe, elle met en lumière la perspicacité des randonneurs ayant découvert l'argent, ainsi que les limites des investigations menées. Les habitants de La Londe n'oublieront pas de sitôt cette trouvaille qui aurait pu faire la fortune de leur région.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.