Retraite : Voici la somme minimum que vous pouvez percevoir si vous n’avez jamais eu d’emploi rémunéré

Dans certaines situations, des personnes n'ont jamais eu de travail rémunéré dans leur vie et se demandent s'ils ont droit à une retraite minimale. La réponse est oui : il existe l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (Aspa) en , qui vise à garantir un minimum de ressources aux personnes âgées ayant de faibles revenus. Voici un aperçu des conditions d'éligibilité à cette prestation et des montants accordés.

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées : qu'est-ce que c'est ?

L'Aspa est une aide financière mensuelle accordée aux personnes âgées disposant de faibles revenus. Elle a pour objectif de garantir un niveau minimal de ressources pour assurer une certaine qualité de vie aux personnes concernées. Cette allocation peut être complétée par la pension de réversion, qui soutient financièrement les seniors dont le conjoint décédé avait cotisé à la retraite.

Conditions d'éligibilité à l'Aspa

  • Être âgé d'au moins 65 ans : La personne doit avoir atteint l'âge légal de la retraite pour pouvoir bénéficier de l'Aspa.
  • Résider en France : La personne doit être française ou posséder un titre de séjour valide, et résider sur le territoire français.
  • Avoir des ressources inférieures à un certain plafond : Pour une personne seule, les ressources mensuelles ne doivent pas dépasser 916,78 €. Pour un couple, ce montant est de 1 407,82 € selon le plafond dévoilé en avril 2022.

A noter que l'Aspa est versée sur demande : il faut donc faire valoir ses droits auprès des organismes compétents pour en bénéficier.

La pension de réversion : une aide complémentaire pour les conjoints survivants

Pour les personnes n'ayant jamais eu de revenus, la pension de réversion peut également être accordée à leur conjoint survivant. En effet, cette prestation permet au conjoint survivant de toucher une partie (généralement 54%) de la pension du défunt sous certaines conditions stipulées sur le site du :

  • Être marié avec la personne décédée : Le mariage doit avoir été effectif, quel que soit sa durée.
  • Résider en France : Tout comme pour l'Aspa, la résidence en France est exigée.
  • Conditions de ressources : Des plafonds de ressources sont également appliqués pour la pension de réversion, ils varient en fonction de la situation familiale et du nombre d' à charge.
Lire aussi  Agirc-arrco : Voici combien vous allez perdre avec la suppression du bonus

Ainsi, même si vous n'avez jamais travaillé et cotisé pour une retraite, vous pouvez bénéficier de l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées, sous certaines conditions. De plus, en cas de décès de votre conjoint ayant cotisé, la pension de réversion peut aussi vous garantir un niveau minimal de ressources en complément. N'hésitez donc pas à faire valoir vos droits et vérifier les conditions d'éligibilité sur le site du gouvernement.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.