Rolex : le prix des montres d’occasion continue de baisser, est-ce le bon moment pour investir ?

Dans le secteur de l'horlogerie de luxe, une tendance marquante a pris forme en septembre 2023 : les prix des montres d'occasion ont amorcé une baisse. Un phénomène rapporté par le Bloomberg Subdial Watch Index qui a noté un recul de 2,2% des tarifs sur le marché secondaire. Longtemps perçues comme un investissement stable offrant une garantie de prix élevés, les montres Rolex occasion connaissent aujourd'hui un changement de dynamique dans leur valorisation. Derrière cette évolution des prix, plusieurs facteurs semblent jouer un rôle clé.

Les facteurs influençant la baisse du marché des montres d'occasion

Le marché des montres de luxe d'occasion est influencé par une combinaison de facteurs externes et internes. En premier lieu, la prudence des collectionneurs, après une forte hausse des prix en 2021 et 2022, a contribué à un certain refroidissement du marché. Cette réticence à investir dans des garde-temps à des prix toujours plus élevés est un marqueur clair du changement de cap. Une baisse générale du marché débutée en avril 2022, suite à une hausse record des prix pour les principaux fabricants, suggère une correction sectorielle. L'augmentation des taux d'intérêt et la chute des crypto-monnaies (qui n'est plus vraiment au goût du jour) ont également joué contre l'attractivité des montres de luxe comme placements alternatifs. Les Rolex occasion sont aussi disponibles et payable en crypto sur Francine Joaillerie

J'ai suivi de près ces fluctuations économiques. La corrélation entre les phénomènes financiers globaux et le marché spécifique des montres de luxe est un sujet qui me fascine. Une analyse plus poussée révèle que Rolex n'est pas la seule marque à subir ce tournant. D'autres noms prestigieux comme Cartier, Omega et Tudor ont également annoncé des baisses de valeur, bien que Rolex soit en tête en termes de recul des prix.

Lire aussi  Vinted : le fonctionnement de l'application va changer, voici pourquoi

Comparatif des marques et réactions du marché

Illustrons cette situation à travers un tableau comparatif des baisses de prix enregistrées pour différentes marques de montres d'occasion.

MarqueBaisse de prix
Rolex2,2%
Tudor1,8%
Omega1,2%
Cartier0,4%

Cette baisse des tarifs affecte aussi des marques plus modestes, enregistrant un recul global d'environ 0,8% pour celles dont les montres étaient valorisées en moyenne sous le seuil des 8700 .

Dans mon expérience professionnelle passée dans le marketing, j'ai eu l'occasion de collaborer avec plusieurs marques horlogères. Cette expérience m'a permis de comprendre la sensibilité du marché de l'horlogerie de luxe aux fluctuations économiques. La ré actuelle des prix sur le marché d'occasion est ainsi à interpréter comme un signal vers plus de rationalité dans les investissements des collectionneurs.

Le positionnement de Rolex face à la concurrence

Rolex, avec cette récente baisse de prix sur l'occasion, se retrouve dans une position délicate vis-à-vis de ses concurrents directs tels que Cartier et Omega. Historiquement considérée comme une valeur sûre pour les investisseurs et les collectionneurs, la marque suisse pourrait voir son image de marque érodée si cette tendance se poursuit. Il est donc crucial pour Rolex d'adapter sa stratégie pour maintenir son prestige et son attractivité auprès d'une clientèle exigeante.

Je me souviens avoir discuté avec un collectionneur lors d'un événement consacré à l'horlogerie à Paris. Il exprimait son admiration durable pour Rolex mais également son inquiétude face à la volatilité récente du marché de l'occasion. Ces conversations soulignent l'importance cruciale de la confiance dans le secteur des montres de luxe.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.