À quelles Cyberattaques les Consommateurs sont-ils les plus vulnérables ?

Les internautes ne sont jamais trop loin du danger, surtout les professionnels qui font du travail en ligne un véritable gagne-pain. En effet, les cybercriminels utilisent diverses stratégies pour mettre les consommateurs en position de faiblesse. Contrer ces cyberattaques nécessite de les connaître. Voici les principales cybermenaces que vous devez surveiller en 2024 :

1. Phishing

Le phishing ou hameçonnage est un acte de cybercriminalité courant. Un individu mal intentionné peut usurper votre identité via emails ou SMS. Ces messages proposent des liens non-sécurisés dans le but d'accéder à des informations sensibles.

Pour contrer le phishing, vérifiez bien l'adresse mail de l'expéditeur et l'objet de son mail. Si ce dernier est un peu inquiétant, ignorez tout simplement l'email. Télécharger Surfshark VPN constitue aussi une bonne idée pour une sécurité accrue. En effet, l'utilisation d'un VPN permet de chiffrer vos données et d'empêcher le cyberpirate d'y accéder.

2. Malware

Malware, ou “malicious software”, c'est quoi au juste ? Ce sont des logiciels malveillants par lesquels vos assaillants pourront attaquer directement votre système informatique. Ils font cela dans le but de :

  • mettre la main sur vos données;
  • vous faire du chantage;
  • ou juste vous causer un désagrément.

Les Malwares les plus connus sont les virus, le botnet, le cheval de troie et le logiciel espion.  Attention ! Ne jamais télécharger des fichiers par e-mail, surtout si celui-ci est suspect. N'utilisez pas non plus des navigateurs obsolètes. Il suffit d'une petite faille dans votre système pour ouvrir la voie aux pirates informatiques.

Lire aussi  Découvrez comment utiliser Chromecast avec votre iPhone

3. Ransomware

Le Ransomware est une autre forme de cybercriminalité dont le principal objectif est d'exiger des rançons à la victime. Ce logiciel malveillant arrive à crypter les données de l'utilisateur pour les rendre inaccessibles. Le cybercriminel peut alors faire chanter ses victimes pour exiger une importante somme d'.

Chez les TPE/PME, les conséquences de cette cyberattaque peuvent être catastrophiques :

  • pertes financières;
  • perturbations des opérations;
  • fuites de données…

4. Attaque Ddos

L'attaque en déni de service est une cyberattaque hyper-dangereuse. Les dégâts qui en découlent peuvent aller jusqu'à la . En effet, les pirates ciblent directement le serveur pour provoquer un dysfonctionnement au sein du système de l'intérieur.

Une fois que le hacker arrive à accéder à votre serveur, il peut tout faire, y compris :

  • Trafiquer vos données;
  • vous faire perdre de l'argent;
  • usurper votre identité;
  • détruire votre réputation;
  • divulguer vos informations confidentielles, etc.

5. Fraude au CEO

Les dirigeants d'entreprise (président, CEO, PDG…) sont les proies préférées de certains hackers. Ils seront victimes d'une escroquerie de haut niveau, aboutissant à un paiement frauduleux. L'individu mal intentionné mettra la pression à l'un des employés afin que l'argent soit viré le plus rapidement possible à un compte étranger.

Pour se tenir à l'écart de ces tentatives de fraudes, vous devez vous familiariser avec les techniques d'ingénierie sociale. Toutes les transactions doivent aussi être vérifiées pour que toute activité suspecte soit interceptée.

Conclusion : se familiariser aux attaques les plus courantes

Le monde du Web peut être rempli de pièges pour ceux qui ne prennent pas la peine de se protéger. Les cyberattaques les plus courantes incluent le phishing, le malware, le ransomware, l'attaque Ddos et la au CEO. En cernant leur mode de fonctionnement, vous pourrez mieux prendre vos précautions

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.