Avec un salaire moyen de 6659€/mois, ce pays frontalier paye bien mieux qu’en France (Non, ce n’est pas la Suisse !)

Le phénomène des travailleurs frontaliers est de plus en plus courant dans l' européen. Alors que la Suisse est souvent citée pour ses perspectives attrayantes, il semblerait qu'un pays frontalier offre encore plus d'avantages aux Français à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles.

Des avantages économiques et financiers

Au niveau économique, le Luxembourg affiche un PIB par habitant supérieur à celui de la Suisse depuis une vingtaine d'années, selon les chiffres de la mondiale. Avec un salaire moyen de 6 659 € par mois, le pays dépasse légèrement son voisin alpin qui affiche un salaire moyen de 5 720 €.

  • Luxembourg : 6 659 € de salaire moyen mensuel
  • Suisse : 5 720 € de salaire moyen mensuel

De plus, l'affiliation automatique au système de sécurité sociale luxembourgeois pour les travailleurs frontaliers est un atout considérable, contrairement à la situation en Suisse où ils doivent souscrire une assurance santé coûteuse.

Luxembourg vs Suisse : les différences en matière fiscale et de

En terme de fiscalité, le Luxembourg applique un barème favorable si les revenus annuels restent inférieurs à 40 000 €, alors que la Suisse impose un prélèvement à la source sur ses travailleurs frontaliers du canton de Genève et en pour les autres cantons.

Concernant les conditions de retraite, le Luxembourg se montre plus avantageux puisque l'éligibilité aux prestations de retraite est acquise après 10 années d'activité professionnelle dans le pays. En Suisse, cela est calculé proportionnellement en fonction des années travaillées.

Un climat et politique favorable au Luxembourg

Alors que certains mouvements politiques suisses se montrent résolument anti-frontaliers, le Luxembourg considère le travail frontalier comme un élément clé de son développement économique et social. Il faut rappeler que près de la moitié des travailleurs détachés sont français et représentent 45 % de la main-d'œuvre luxembourgeoise.

Lire aussi  "Je gagne 2667,63€ net par mois en début de carrière et après seulement deux ans de formation" mais c'est quoi ce métier ?

La durée d'expérience des travailleurs frontaliers français : un indicateur fort

Selon l'APEC (Association pour l'emploi des cadres), les travailleurs frontaliers français restent rarement moins de 10 ans au Luxembourg, alors qu'ils passent en moyenne de 5 à 10 ans en Suisse. Cela témoigne d'une perspective de carrière plus stable et sécurisée au Luxembourg, tant sur le long terme que sur le plan financier.

Les challenges à relever pour s'établir au Luxembourg

Si l'idée de partir à la conquête du Grand-Duché vous séduit, sachez que, même si le pays n'est pas aussi enclavé par les montagnes que la Suisse, de nombreux travailleurs frontaliers mettent en garde contre les embouteillages lors des déplacements en voiture.

Se préparer aux spécificités du marché luxembourgeois

Pour réussir votre installation au Luxembourg, il est important d'étudier le marché du travail, les possibilités de logements et les écoles pour vos enfants. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des autorités compétentes et à consulter les réseaux d'expatriés français pour obtenir des informations pertinentes.

En conclusion : choisir le Luxembourg plutôt que la Suisse

Si la Suisse offre des opportunités intéressantes pour développer sa carrière professionnelle, le Luxembourg semble offrir davantage d'avantages sur le plan économique, social et politique pour les travailleurs frontaliers français.

  • Salaire moyen plus élevé : 6 020 € (Luxembourg) vs 5 720 € (Suisse)
  • Protection sociale : affiliation automatique au système luxembourgeois vs assurance santé coûteuse en Suisse
  • Fiscalité : barème favorable au Luxembourg vs prélèvement à la source en Suisse
  • Retraite : conditions plus avantageuses au Luxembourg qu'en Suisse
  • Climat social et politique plus favorable : travail frontalier valorisé au Luxembourg vs mouvements anti-frontaliers en Suisse
Lire aussi  "Je suis payé 4321€ net par mois et ça recrute dans le secteur" Ces 3 métiers très bien payé, mais que personne ne veut faire

Ainsi, si vous envisagez une expérience professionnelle transfrontalière, le Grand-Duché du Luxembourg pourrait bien être la destination qui vous convient.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.