Ce nouveau radar fait son apparition en France, il flashe même si vous n’êtes pas en excès de vitesse

xr:d:DAF6JHW2BeI:1294,j:2262356710098602260,t:24040408

Les routes de France accueillent bientôt une nouvelle technologie qui risque de surprendre plus d'un automobiliste et motard. En effet, expérimentés depuis 2022 dans certaines villes françaises, les nouveaux radars acoustiques vont enfin entrer en et délivrer leurs premières contraventions dans quelques mois. Avec leur design innovant, ces dispositifs sont bien différents des radars auxquels nous sommes habitués.

Lutte contre les nuisances sonores grâce au radar Hydre

Ces prototypes de radars ont développés par plusieurs entreprises, dont un modèle baptisé « Hydre » conçu par Bruitparif, le centre technique d'évaluation de l'environnement sonore en Île-de-France. Contrairement aux radars classiques destinés à mesurer les excès de vitesse, ceux-ci sont équipés d'un dispositif acoustique leur permettant de mesurer le nombre de décibels produits par chaque véhicule. L'objectif du gouvernement ? Lutter contre les nuisances sonores engendrées principalement par les pots d'échappement modifiés, souvent présents sur les motos.

Une réglementation stricte pour limiter les nuisances

Parmi les nouvelles mesures mises en place, une limite de 85 décibels a été fixée pour encadrer cette problématique sonore. Le déploiement de ces radars acoustiques avait initialement été programmé pour la fin d'année 2022, mais l'obtention des certifications nécessaires a pris plus de temps que prévu. Aujourd'hui validés, les dispositifs seront réinstallés au-dessus des routes dans les mois à venir.

Des sanctions pour les contrevenants

Les conducteurs dont le véhicule dépasse le seuil autorisé de 85 décibels recevront une de 4e classe, conformément à l'article R318-3 du Code de la Route. L'amende est de 135€, mais peut être réduite à 90€ si elle est payée dans les 15 jours. Il est donc vivement conseillé de vérifier le niveau sonore de son véhicule, qu'il s'agisse d'une voiture ou d'une moto, afin d'éviter ce type de désagrément.

Lire aussi  C’est la solution la plus rapide pour éliminer le calcaire des WC - ils vont redevenir comme neuf

Un déploiement progressif sur l'ensemble du territoire

Encouragés par les résultats obtenus lors de la première phase de test, les responsables envisagent un déploiement à grande échelle sur les routes françaises très prochainement. Les zones géographiques prioritairement concernées sont celles où les nuisances sonores constituent un enjeu particulièrement sensible, comme les centres-villes et les environs des zones résidentielles. Toutefois, aucune région ne sera épargnée puisque le plan gouvernemental vise à généraliser ce dispositif à court terme.

Quelques conseils pour adopter une conduite moins bruyante

  • Vérifiez régulièrement l'état de votre pot d'échappement et remplacez-le si nécessaire.
  • Évitez les accélérations brusques et inutiles qui génèrent du bruit supplémentaire.
  • Privilégiez des pneus moins bruyants et bien gonflés pour limiter les nuisances sonores sur la route.
  • Enfin, adoptez une conduite souple et anticipative qui préserve l'environnement sonore des riverains.

Un enjeu majeur pour le bien-être dans nos villes

Le développement et le déploiement de ces nouveaux radars acoustiques témoignent d'une prise de conscience importante des pouvoirs publics quant aux conséquences néfastes de la pollution sonore sur la qualité de vie et la santé des citoyens. Alors que les études démontrent les effets délétères du bruit sur la santé (sommeil, stress, troubles cardiovasculaires…) lutter contre ce fléau est devenu un enjeu crucial pour les années à venir.

En somme, les futurs radars acoustiques sont une formidable avancée technologique pour limiter les nuisances sonores sur nos routes. Il appartient désormais à chaque conducteur de prendre ses responsabilités pour adopter une conduite respectueuse de l'environnement sonore.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.