C’est fini pour cette célèbre marque de voiture, l’un des plus grands constructeurs arrête de vendre des voitures !

seat

Il est désormais connu que Seat, ce géant de l'industrie , va cesser la production de véhicules. Mais qu'en est-il du futur de cette marque emblématique ? Pas de crainte, nous avons des informations à vous partager. Entre Cupra, l'électrification de la mobilité et bien d'autres perspectives, laissez-nous vous guider dans le chemin que compte emprunter ce illustre constructeur auto hispanique.

Une ambitieuse transition vers le marché mondial

Créée il y a seulement 5 ans, Cupra est devenue la nouvelle référence en termes de performance et d'esthétisme au sein du groupe Volkswagen, reléguant ainsi le rôle de Seat à un plan secondaire. En effet, cette jeune marque lancée en 2017 s'est rapidement imposée grâce à une forte rentabilité et un potentiel indéniable pour l'avenir.

Lors du Salon automobile de Munich, Thomas Schäfer – PDG de Volkswagen – a confirmé que le futur de Seat résidait dans sa division sportive désormais reconnue comme la marque à part entière Cupra. Il précise également que le groupe prévoit d'investir massivement dans ce virage stratégique. Le succès de Cupra ne fait aucun doute : avec des modèles tels que le Formentor ou le Tavascan, ses ventes ont connu une croissance rapide, augmentant de plus de 60% en un an. De quoi positionner cette filiale comme un acteur de poids sur le marché européen.

C'est simple, Cupra souhaite «devenir une véritable marque mondiale» selon les mots de Wayne Griffiths, son PDG, qui évoque notamment l'intention de pénétrer le marché nord-américain. Les plans mis en place vont apparemment «dans la bonne direction» et la stratégie américaine semble bien avancée.

Lire aussi  D'ici à janvier 2024, l'obtention du permis de conduire va changer radicalement pour ces Français, qui sont les concernés ?

Des objectifs clairs et ciblés

Cupra ne manque pas d'ambition puisqu'elle vise, d'ici 2026, un chiffre d'affaires de 15 milliards d'. Pour ce faire, la marque compte élargir sa gamme avec plusieurs nouveautés à venir :

  • Le Cupra Tavascan qui devrait être commercialisé dès 2024 : basé sur le concept-car éponyme, il représente déjà l'une des ambitions électriques de la marque.
  • La version restylée du SUV Cupra Ateca prévue pour bientôt.
  • Un futur modèle dont le nom reste encore secret mais qui pourrait remplacer la Seat Ibiza en étant positionné en entrée de gamme. La serait disponible en hybride rechargeable et bénéficierait d'un moteur électrique développant 245 chevaux.

L'électrification au cœur de la stratégie de Cupra

Thomas Schäfer l'avoue lui-même, le groupe Volkswagen est désormais prêt à se tourner vers «une stratégie de mobilité électrique performante, durable et design». Aussi, les projets d'électrification sont appelés à rapidement se concrétiser.

Il faut dire que la future gamme Cupra s'avère particulièrement innovante avec une orientation résolument électrique. Le Formentor e-Hybrid constitue un modèle incontournable de cette tendance puisque ses versions disposent d'une puissance de 204 ou 245 chevaux grâce à son moteur hybride rechargeable. La commercialisation avance également avec le concept-car Tavascan, développé sur la plate-forme MEB (modulable électrique) de Volkswagen, qui devrait être équipé d'une batterie de 77 kWh et offrir une autonomie de près de 500 km.

Le devenir de Seat : entre transition et adaptation

Malgré l'ascension fulgurante de Cupra, Seat n'est pas pour autant condamnée pour les prochaines années. Dans ce contexte, il reste à voir comment les deux marques sauront tirer parti des synergies potentielles et ainsi affirmer leurs complémentarités sur un marché de plus en plus exigeant. La bataille promet d'être passionnante !

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.