Flashé à 192 km/h au lieu de 110, ce jeune permis donne une excuse qui laisse les gendarmes bouche bée

En fin d'année dernière, les gendarmes de Bas-Rhin ont fait la découverte d'un automobiliste roulant à une vitesse excessive sur la RD 1340 à Wahlenheim. Mais ce n'est pas tout… Ce jeune homme ne s'est pas arrêté là.

Une infraction au code de la route peu ordinaire

Le 31 décembre, jour où les festivités battent leur plein, les forces de l'ordre étaient positionnées en bordure de cette route. Pourtant habituées aux infractions récurrentes, elles n'étaient sûrement pas préparées à ce qu'elles allaient découvrir ce soir-là. Elles interceptent alors un véhicule dont le temps de parcours était loin d'être normal. Le conducteur est contrôlé circulant à la vitesse ahurissante de 192 km/h, soit près du double de la limite autorisée qui est de 110 km/h. S'ajoutant à cette violation flagrante, cet individu est également détenteur d'un probatoire et porte même un bracelet électronique.

Une piètre tentative de justification

Comme si cela ne suffisait pas, le jeune homme a tenté d'expliquer son comportement auprès des gendarmes par une excuse aussi absurde qu'inédite. Remontés et peu convaincus, les forces de l'ordre n'ont pas hésité à lui dresser une amende et à aggraver sa peine. Voici ce que dit le procureur à propos de cette affaire : – Il explique sa vitesse excessive en signalant qu'il désirait mettre fin au bruit parasite dans sa voiture. Une raison que les forces de l'ordre n'ont, bien sûr, pas pris en compte.

Des sanctions exemplaires

Le permis probatoire du jeune homme a été immédiatement retiré et il s'est vu infliger une amende de 500€. En outre, il a été condamné à un an de prison sans mandat de dépôt. Cette peine est assortie d'une obligation de soigner sa consommation de stupéfiants puisque des traces de cocaïne et de cannabis ont également été détectées lors de son contrôle.

Lire aussi  Voici les 11 chiens les plus stupides au monde selon une étude

Un rappel sur la loi

  • Pour rappel, la vitesse maximale autorisée sur les routes nationales et départementales est de 110 km/h en temps normal et peut être réduite à 90 km/h en cas de pluie ou autres conditions météorologiques défavorables.
  • Les conducteurs titulaires d'un permis probatoire sont limités à une vitesse de 100 km/h sur ces mêmes axes, ainsi qu'à 80 km/h lorsque les conditions sont mauvaises.
  • La perte totale de points pour un excès de vitesse supérieur à 50 km/h entraîne la perte du , et ce, quelle que soit la date d'obtention du permis.

Pour éviter de se retrouver dans une situation semblable, il est crucial de respecter les règles du code de la route et de toujours faire preuve de prudence au volant. Cette surréaliste de ce jeune conducteur battant allègrement les records de vitesse sur une route départementale est un rappel flagrant de l'importance d'une conduite prudente et responsable. Les conséquences de ses actes auraient pu être tragiques, sans compter les sanctions exemplaires infligées à ce chauffard. Espérons que cette leçon serve à tous les usagers de la route, pour leur propre sécurité, ainsi que celle de tous les autres automobilistes et piétons.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.