Pôle Emploi : Voici 3 aides méconnues auxquelles vous avez très certainement droit !

Pôle Emploi propose de nombreuses pour soutenir les demandeurs d'emploi dans leur parcours professionnel. Cependant, certaines d'entre elles sont moins connues et peuvent être d'une grande utilité pour rebondir sur le marché du travail. Dans cet article, nous vous présentons trois aides méconnues proposées par Pôle Emploi, qui s'ajoutent aux dispositifs classiques comme l'Aide à la Reprise d'Activité (ARE) ou les formations.

Aide à la mobilité

L'aide à la mobilité est un dispositif destiné à favoriser l'accès des demandeurs d'emploi inscrits auprès de Pôle emploi à des offres d'emploi éloignées géographiquement. Elle peut prendre plusieurs formes :

  • Le remboursement des frais de transport en commun
  • Le remboursement des frais kilométriques
  • L'aide au financement d'un permis de conduire

Cette aide est attribuée sous conditions et dépend notamment de la distance entre le lieu de résidence et le lieu de travail, ainsi que du niveau d'autonomie financière du demandeur. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller Pôle emploi pour en savoir plus.

Aide à la création ou reprise d'entreprise (ACRE)

L'ACRE est une aide financière destinée à soutenir les demandeurs d'emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise. Elle consiste en une exonération partielle de charges sociales pendant les 12 premiers mois d'activité. Cette aide peut être cumulée avec l'Allocation d'aide au Retour à l'Emploi (ARE) si le demandeur y est éligible. Pour bénéficier de l'ACRE, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions, notamment :

  • Être inscrit comme demandeur d'emploi auprès de Pôle emploi
  • Créer ou reprendre une entreprise sous certaines conditions juridiques et réglementaires
  • Exercer une activité économique viable (respect des seuils de rentabilité, etc.)
Lire aussi  CAF : L'ARS à commencer à être versée, il n'est pas trop tard pour en faire la demande, voici comment !

Aides financières pour les formations

En plus de la prime exceptionnelle de 1 000 évoquée dans les extraits ci-dessus, Pôle Emploi propose également d'autres aides financières pour encourager les demandeurs d'emploi à se former. Parmi ces aides figurent :

Le financement de formations qualifiantes ou certifiantes

Certaines formations peuvent être financées par Pôle Emploi si elles répondent à des critères spécifiques, tels que le fait d'être inscrites sur la liste des formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

L'aide individualisée de formation (AIF)

L'AIF permet de prendre en charge tout ou partie des frais liés à une formation professionnelle, tels que les frais pédagogiques ou les frais d'hébergement. Cette aide est attribuée sous conditions, en fonction des besoins individuels et du projet professionnel de chaque demandeur.

L'aide à la garde d'enfants pour parents isolés (AGEPI)

Réservée aux parents célibataires inscrits auprès de Pôle Emploi, l'AGEPI est une aide qui facilite l'accès à des formations en prenant en charge les frais liés à la garde des . Enfin, certaines aides spécifiques peuvent également être proposées pour les personnes en situation de handicap ou les travailleurs indépendants. En conclusion, il est important de se renseigner sur les dispositifs existants et d'échanger avec son conseiller Pôle emploi pour connaître les aides auxquelles on peut prétendre. N'hésitez pas à consulter le site internet de Pôle Emploi ou à prendre rendez-vous avec votre conseiller pour évoquer ces dispositifs.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.